Je n'ai pas peur.

photos-legende-leica-14.jpg




Assez de mort, assez de sang.
Le mot croyant rime avec ignorant.
Le paradis ne sera jamais assez grand
pour accueillir tous les martyrs innocents.

Prenez garde aux balles perdues
elle pourrait bien vous être rendue.
Par d'autres mains plus imbéciles
et par d'autres forces moins dociles.


zorg-f


.

Commentaires

1. Le mercredi, novembre 18 2015, 00:07 par Ninhursag

Coucou Eric

Ce poème très bien tourné à mon avis résume en peu de mots une cruelle réalité, et les balles perdues comme vous dites peuvent être rendues car il y a toujours un retour à l'envoyeur, ça c'est clair.

Bonne nuit

Léonie

2. Le dimanche, décembre 20 2015, 08:51 par chloe

Bonjour eric !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://zorg-f.fr/index.php?trackback/664

Fil des commentaires de ce billet